Le jardin vivrier
de Marie Thévard

Nouveautés de la semaine

Éditeurs québécois et franco-canadiens
La Vallée des fleurs
  • La Vallée des fleurs
Le Trésor des Vikings
  • Le Trésor des Vikings
Le Loup dans le livre
  • Le Loup dans le livre
Soudain le Minotaure
  • Soudain le Minotaure
Nina et Milo: journée de pêche
  • Nina et Milo: journée de pêche
Éditeurs européens
Maxiplotte
  • Maxiplotte
Manu, surprises à la maison!
  • Manu, surprises à la maison!
Contes des arbres et des forêts
  • Contes des arbres et des forêts
Joséphine
  • Joséphine
Blitz, t. 05
  • Blitz, t. 05

Dans les médias

Vallée des fleurs (La)

« La star montante de la littérature nordique Niviaq Korneliussen lance un roman étincelant sur un sujet crève-cœur. »
Marie Hélène Poitras – Le Devoir
[Critique]

Maxiplotte
  • Maxiplotte
  • Doucet, Julie
  • Association (L')
  • ean : 9782844147813
  • prix : 59,95 $

« La Québécoise Julie Doucet a quitté depuis plus de 20 ans le monde de la bande dessinée, mais son œuvre reste plus percutante et subversive que jamais. Pour s’y plonger jusqu’au cou, on pourra se tourner vers cette anthologie de 400 pages, qui rassemble plus de 12 années de création. »
Stéphanie Morin – La Presse +

Parfum des cendres (Le)

« Un livre insolite ! J’ai tellement adoré ça ! C’est tellement magnifique la façon dont on parle des parfums. C’est tellement original, particulier. C’est fait avec une intelligence, une délicatesse. J’allais de ravissements en ravissements. Ce n’est absolument pas macabre comme livre, au contraire, c’est même souvent drôle. C’est ravissant comme livre. »
Chrystine Brouillet – Salut Bonjour (TVA)
 
« Un bien joli roman qui développe une idée très originale. »
Claude Saucier

Soudain le Minotaure

[Critique à Pénélope (RC)]

Société hystérisée (La)

Colère qui monte, polarisation de la vie publique, clashs à répétition, agressivité normalisée, violences sociales, débat devenu impossible et sujets radioactifs. Place à la brutalité des échanges, à l'émotion incontrôlée et à l'emballement collectif. Comment et pourquoi en sommes-nous arrivés à cette société totalement " hystérisée " ?
[Entrevue à Désautels (RC)]

Arides
  • Arides
  • Carlier, Mickaël
  • Annika Parance Editeur
  • ean : 9782925085195
  • prix : 26,00 $

« Un premier roman haletant, qui frappe. »
Betty Achard – Le Bel Âge

Voie romaine (La)

« C’est un livre qui parle beaucoup du rapport au monde, du rapport à l’époque, du rapport à la communication, mais surtout à la difficulté de communiquer. Ça remet beaucoup nos acquis en perspective. Ce sont de courts chapitres qui racontent des souvenirs. C’est vraiment comme un petit journal intime qu’on feuillette avec elle. Un livre très poétique, ça enveloppe, c’est doux même si les sujets ne sont pas toujours doux. »
Janis Rivard – Des matins en or (RC)
[Entrevue]

Tous les monstres naissent égaux

« Avec Tous les monstres naissent égaux, Marie-Pier Labrecque s’est intéressée au rapport qu’ont les femmes avec la violence. Un ouvrage poétique où campe une protagoniste cruelle, sauvage, impitoyable et complètement affirmée. »
Léa Harvey – Le Soleil
[Entrevue]

Parole sorcière (La)

« Le résultat est à la fois dense et lumineux, d’un idéalisme presque enfantin auquel on se prend à vouloir adhérer. Eve Martin Jalbert trace son chemin avec une minutie instinctive, entraînant le lecteur dans un ballet étourdissant qui parvient néanmoins à faire fourmiller les pensées et relever l’absurdité des normes. »
Anne-Frédérique Hébert-Dolbec – Le Devoir
[Critique]

Morel
  • Morel
  • Bock, Maxime Raymond
  • Cheval d'Août inc. (Le)
  • ean : 9782924491522
  • prix : 27,95 $

« Un formidable roman. »
Josée Boileau – Journal de Montréal
[Critique]

Deuil et la lumière (Le)

Pendant 35 ans, Yanick Villedieu a été la voix de la science à la radio de Radio-Canada. Il a été témoin des grandes avancées scientifiques des quatre dernières décennies. Depuis sa retraite en 2017, il continue de s'intéresser à la science et vient de publier Le deuil et la lumière : une histoire du sida.
[Entrevue à Parcours (RC)]

Walk me to the corner

« Une œuvre sensible. »
Alexandre Vigneault – La Presse +

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves