Message important COVID-19

Bonjour,

Veuillez bien noter que tout en respectant les mesures de distanciation et d'hygiène en vigueur, nos services reprendront de manière graduelle.

Dimedia prolonge de 90 jours toutes les autorisations de retours (mise en place et office) et nous accepterons les retours libraires à partir du 19 mai.

Pour passer une commande, utilisez l'adresse commandes@dimedia.qc.ca

Les « passera » sont maintenant autorisés. Ceci concerne également les retours pour lesquels un espace sera réservé pour déposer les boîtes.

Merci de votre collaboration,
Diffusion Dimedia

Nouveautés de la semaine

Éditeurs québécois et franco-canadiens
Brève histoire des épidémies au Québec
  • Brève histoire des épidémies au Québec
Curieuses histoires du pont de Québec
  • Curieuses histoires du pont de Québec
Au sommet du Nanzerwé, il s'est assis et il a pleuré
  • Au sommet du Nanzerwé, il s'est assis et il a pleuré
Dans le bleu
  • Dans le bleu
Peines perdues
  • Peines perdues
Éditeurs européens
Cette nuit on part en vacances
  • Cette nuit on part en vacances
Dis, c'est quoi le bonheur?
  • Dis, c'est quoi le bonheur?
L'entrée dans l'ère écologique
  • L'entrée dans l'ère écologique
Comment l'écologie réinvente la politique
  • Comment l'écologie réinvente la politique
Salut les p'tits amis!
  • Salut les p'tits amis!

Dans les médias

Waswanipi
  • Waswanipi
  • Soucy, Jean-Yves
  • Boréal
  • ean : 9782764626276
  • prix : 18,95 $

« Court récit posthume et fondateur, plein de curiosité, de tendresse et d’humanité, que la mort en 2017 aura empêché Jean-Yves Soucy de terminer, Waswanipi est une ode à l’amitié et à la réconciliation avec nos frères autochtones. »
Christian Desmeules – Le Devoir
[Critique]
 
Autres titres : Le Bois dont je me chauffe et Les Étés de l’ourse.

Brève histoire des épidémies au Québec

[Entrevue à C’est encore mieux l’après-midi (RC)]

Demoiselles de Havre-Aubert (Les)

« L’affaire est bien menée, les personnages clairement définis, l’écriture vive et la description des paysages environnants ajoutent au plaisir de la lecture. »
Michel Bélair – Le Devoir

Errance
  • Errance
  • Scarpulla, Mattia
  • Annika Parance Editeur
  • ean : 9782923830957
  • prix : 26,00 $

« Errance a comme toile de fond les mouvements sociaux et les luttes idéologiques qui ont façonné l’Italie ces dernières années. L’auteur a aussi intégré des extraits de chansons et des expressions de son pays, ce qui confère au récit une couleur italienne et donne une authenticité aux dialogues. »
Matthieu Dessureault - ULaval Nouvelles
[Entrevue]

Crépuscules de la Yellowstone (Les)

« Un roman jouissif ! »
Claude Saucier -  Facebook (Ici Musique)

Cuisinier rebelle (Le): 100% poulet

« 100 %Poulet est un livre grand format aux alléchantes photographies qui propose plus de 60 recettes 100% succulentes  Au menu  des idées  fraîches  simplissimes  et économiques à réaliser tous les jours pour régaler toute la  famille. »
Hélène Côté – Journal d’Outremont

Fragments d'ailleurs

« De belles histoires de voyage. »
Stéphan Bureau – Radio-Canada/Bien entendu
[Entrevue]
 
« L’homme, qui compte une centaine de pays et de territoires à son actif, sait faire rêver. Dans ce tour du monde en 50 écrits, Gary Lawrence nous transporte de la brousse de Madagascar aux nuits envoûtantes de La Havane en passant par les bidonvilles de Dakar et les eaux du Gange avec une réelle maîtrise du récit. Sous la plume de ce conteur, la moindre anecdote de voyage devient un aller simple vers l’aventure. »
David Riendeau – Journal de Montréal
[Entrevue]

Espoir de la beauté (L')

« Il est sympathique, curieux, vif d’esprit, quasiment fanfaron. Et il est handicapé. Tout un personnage est mis en scène dans L’espoir de la beauté ! Un roman d’espoir, d’une impressionnante humanité. »
Josée Boileau – Journal de Montréal
[Critique]

Journal d'une femme noire

« Collins y aborde avec une lucidité admirable les rapports complexes entre les hommes et les femmes, les Blancs et les Noirs, les dominants et les dominés, rattachant aisément l’analyse et le témoignage, le personnel et l’universel, l’amour et le politique, creusant les mêmes sillons lorsqu’elle se trouve sur le territoire de la fiction que sur celui de l’introspection. »
Christian St-Pierre - Le Devoir
[Critique]

Étés de l'ourse (Les)

[Entrevue avec Louis Hamelin à Culture et confiture (RC)]

Enquête chez les Filles du roi

« Dans ce texte très bien documenté, on découvre une série de lettres échangées entre l’ancêtre de l’autrice, Renée Biret, et des Filles du roi installées en Nouvelle-France. Pour les passionnées d’histoire, ce roman offre un coup d’œil des plus intéressants sur le passé. »
Julie Roy – Coup de pouce

Accoucheuse de Scots Bay (L')

« Voilà une œuvre attachante au possible, magnifiquement traduite, et qui nous fait mieux connaître nos compatriotes néo-écossais d’alors, avec leurs mentalités, leurs croyances, leurs superstitions, leur langage fleuri et leur courage. »
Betty Achard – Le Bel Âge

Premier quart
  • Premier quart
  • Sylvain, Véronique
  • Prise de parole
  • ean : 9782897441975
  • prix : 17,95 $

« Un recueil que j’ai beaucoup aimé. Ici, c’est la nature qui est à l’honneur. Ce sont des poèmes courts, en vers libres, narratifs et évocateurs. »
Hugues Beaudoin-Dumouchel – Radio-Canada/Les matins d’ici

Sourire en coin
  • Sourire en coin
  • Archambault, Gilles
  • Boréal
  • ean : 9782764626337
  • prix : 18,95 $

« Je reçois une nouveauté de Gilles Archambault comme un cadeau, un petit miracle en me demandant si c’est le dernier que je lirai. J’ai parcouru Sourire en coin ou les ruses de l’autodérision avec respect, caressant chacune des phrases comme un gros chat qui s’étourdit dans ses ronronnements. »
Yvon Paré – Blogue Littérature du Québec
[Critique]
 
« On retrouve Gilles Archambault avec un personnage qui a à peu près son âge et qui jette un regard très poétique, très doux et mélancolique sur le monde qui l’entoure. »
Claudia Larochelle – Radio-Canada/Le Téléjournal 18 h

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves