Moi, ce que j'aime, c'est les monstres
Moi, ce que j'aime, c'est les monstres
Livre premier
Ferris, Emil  
  • Éditeur : Alto
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782896943739
  • Code Dimedia : 000178792
  • Format : Broché
  • Thème(s) : BANDE DESSINÉE, DIVERS, LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Bande dessinée - Divers, BD - Aventure, BD - Roman graphique, Littérature américaine, Monstres
  • Pages : 426
  • Prix : 39,95 $
  • Paru le 27 août 2018
  • Plus d'informations...
EAN: 9782896943739

Échos de la presse

« C’est vraiment fabuleux ! »
Marie-Christine Blais – Radio-Canada/Dessine-moi un été
[Critique]

« Une œuvre magnifique et bouleversante, qui est un éloge de l’art, de la différence et de la résilience. »
Chantal Guy – La Presse +
[Entrevue]
 
«Dans ce fascinant roman graphique, on fait la connaissance de Karen, 10 ans, enfant solitaire passionnée d’art, de revues et de films d’horreur, qui s’imagine être un loup-garou. Sur les pages lignées d’un cahier d’écolier, elle raconte son enquête sur la mort mystérieuse de sa voisine Anka, rescapée de l’Holocauste.»
Caroline Fortin – Châtelaine
 
« Une magnifique œuvre à découvrir. »
Claudia Larochelle – RDI matin week-end
 
« Un album graphique absolument prodigieux. C’est un chef-d’œuvre. On sent que c’est l’œuvre d’une vie. »
Catherine Richer – Radio-Canada/Le 15-18
[Critique]

« Un livre qui arrive de nulle part. Elle réinvente la façon de faire la BD. Un livre fabuleux. »
Jean-Paul Eid
 
« Un chef-d'œuvre »
François Lemay
[Critique à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]
 
« On n’a peut-être pas l’habitude de lire des romans graphiques, mais, pour l’instant, c’est l’un de nos plus gros coups de cœur de l’année. À découvrir sans faute. »
Karine Vilder – Journal de Montréal
[Entrevue]
 
« Un livre magnifique. C’est merveilleux, fabuleux. C’est un grand livre. »
Sonia Sarfati – Radio-Canada/Culture Club

« Voici un roman graphique unique en son genre, qui dévoile un talent extraordinaire. Alternant les époques, les univers, entremêlant critique sociale, mystère et émotions à fleur de peau, Moi, ce que j’aime, c’est les monstres fait dialoguer les images et le texte de façon exemplaire. »
Danielle Laurin - Elle Québec
 
« Ambitieuse et réussie, l’œuvre d’Emil Ferris développe une réflexion intelligente sur l’histoire de l’art, surtout, valide la diversité des expériences personnelles vis-à-vis de celle-là. Un défi brillamment relevé. »
Virginie Fournier – Lettres québécoises

« Un livre magnifique. C’est le roman graphique de la rentrée ! Au-delà du dessin, l’histoire est formidable. Vraiment fascinant. C’est un chef-d’œuvre. »
Nathalie Roy – TVA/Salut Bonjour week-end

« Une œuvre touffue et brillante, où Emil Ferris parvient à marier culture populaire et histoire de l’art avec une esthétique singulière, voire unique. S’y perdre est un grand bonheur de lecture. »
Jérémy Laniel – Voir

« Un récit d’une grand richesse. Une œuvre imposante. »
Benoît Migneault – Fugues

« Ce récit bouleversant est magnifiquement raconté dans de sublimes illustrations, entièrement réalisées au stylo bille ( !), qui font de chacune des quelque 400 pages de ce roman graphique une véritable œuvre d’art. »
Marie-Lise Rousseau – Métro


*** Il se peut que certains liens ne fonctionnent plus. Merci de nous en aviser.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.