Françoise en dernier
Françoise en dernier
Grenier, Daniel  
  • Éditeur : Quartanier (Le)
  • Collection : Polygraphe
  • EAN : 9782896984084
  • Code Dimedia : 000183228
  • Format : Livre numérique EPUB
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Femmes / Féminisme, Littérature québécoise, Récit de voyage
  • Prix : 14,99 $
  • Paru le 30 octobre 2018
  • Plus d'informations...
EAN: 9782896984084

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25

Françoise a dix-sept ans à l’été 1997 et elle va où elle veut. Elle fait comme bon lui semble. Elle a volé pour la première fois à neuf ans et ne s’est plus arrêtée. Elle vole parce qu’elle le peut. Toutes sortes de choses, une sloche dans un dépanneur, des bombes aérosol pour taguer les wagons de train dans la gare de triage, où elle entre par un trou dans la clôture. Parfois, quand elle est seule, explorant une maison qu’elle squatte alors que ses propriétaires sont en vacances, elle repense au renard enragé qui a mordu son frère et lui est passé entre les jambes sans la blesser.
 
L’édition d’avril 1963 du magazine Life raconte l’épreuve d’Helen Klaben et de Ralph Flores dans les forêts du Yukon, là où ils ont survécu quarante-neuf jours avant d’être secourus in extremis. Françoise l’a trouvée au salon de coiffure du coin. C’est la plus belle chose qu’elle possède. Un matin, sa truelle dans son sac à dos et une chanson de Banlieue Rouge en tête, elle met les voiles. Elle connaît le reportage par cœur, mais, maintenant, elle veut savoir ce qu’a véritablement ressenti Helen Klaben quand l’avion où elle avait pris place a commencé sa descente incontrôlée vers la cime des épinettes noires.
 
Françoise en dernier est l’histoire d’une jeune femme qui refuse de se faire dicter la voie à suivre, même si elle sait qu’elle ne regarde pas toujours dans la bonne direction. C’est un voyage en autostop, en train, à pied, qu’elle entreprend le sourire en coin, les canines aiguisées et un feutre noir dans la poche de son jeans, pour signer son nom, pour laisser des traces. On part toujours à la recherche de quelqu’un, pas nécessairement de quelqu’un d’autre.
 

AUTEUR(S)

Né à Brossard en 1980, Daniel Grenier est traducteur et romancier. Il publie son premier livre, Malgré tout on rit à Saint-Henri, en 2012. Suit L’année la plus longue en 2015, qui remporte le Prix littéraire des collégiens en plus d’être finaliste aux Prix du Gouverneur général et au Prix des libraires. La solitude de l’écrivain de fond, qui paraît en 2017, figure lui aussi parmi les finalistes aux Prix du Gouverneur général, catégorie Essai. L’année la plus longue est paru en France chez Flammarion et en anglais chez House of Anansi, sous le titre The Longest Year. En 2018, il publie son quatrième livre, Françoise en dernier. Il vit à Québec.
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.