Une gauche en commun
Une gauche en commun
Dialogue sur l'anarchisme et le socialisme
Ancelovici, Marcos  
Mouterde, Pierre  
Chalifour, Stéphane  
Trudeau, Judith  
  • Éditeur : Écosociété
  • Collection : Polémos
  • EAN : 9782897195076
  • Code Dimedia : 000183495
  • Format : Broché
  • Thème(s) : DIVERS, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Anarchisme, Essai - Divers, Politique, Socialisme / Communisme / Marx
  • Pages : 264
  • Prix : 22,00 $
  • En librairie le 30 avril 2019
  • Plus d'informations...
EAN: 9782897195076

Est-ce que les idées portées par les courants anarchiste et socialiste ont encore aujourd’hui une pertinence pour la gauche? Est-il possible de transcender les clivages historiques ayant marqué ces courants de pensée pour penser une gauche apte à relever les défis du XXIe siècle? C’est à cet exercice que se sont prêtés le sociologue Marcos Ancelovici et le philosophe Pierre Mouterde dans cette stimulante série d’entretiens.
 
Quel héritage conserver des traditions politiques socialistes et libertaires? Comment penser la place de l’État? Comment concilier tolérance, liberté individuelle et vivre-ensemble? Comment se positionner dans les débats autour de la laïcité? Que reste-t-il de l’idée de nation et comment composer avec les dérives identitaires? Quelle devrait être la finalité des luttes contre le capitalisme? Autant de questions animant ces échanges contradictoires mais constructifs, qui visent à dégager pour la gauche un horizon commun de lutte.
 
Ce livre est la rencontre de deux intellectuels engagés à gauche que les référents théoriques et pratiques opposent, les postures socialistes et libertaires renvoyant toutes deux à de vastes traditions antagoniques malgré des racines communes. Mené dans la foulée des importantes mobilisations du printemps 2012 au Québec qui ont permis la (re) découverte des vertus du collectif, ces entretiens s’inscrivent plus largement dans le contexte mondial de renouveau des luttes sociales contre le capitalisme depuis Seattle en 1999, lesquelles ont favorisé la construction d’espaces démocratiques au cœur desquels libertaires et socialistes peuvent débattre de stratégies et de leurs « affinités révolutionnaires ». Le dialogue au cœur de ce livre montre que les lignes de fractures historiques ne semblent plus faire autant obstacle au partage des idées, voire au rapprochement. Les points communs qui se sont dessinés par Marcos Ancelovici et Pierre Mouterde au cours de leurs échanges tournent tous autour d’une idée centrale : celle d’une même aspiration égalitaire désireuse de faire advenir une démocratie sociale et politique véritable (participative et directe) s’appuyant sur la valorisation des luttes sociales et l’impérative nécessité de faire exister des contre-pouvoirs.
 
En dépit des désaccords qui traversent inévitablement ces échanges, on voit poindre de la part de ces deux érudits de l’’histoire des idées et des mouvements sociaux une perspective transcendant les antagonismes et permettant d’envisager un désir de faire « cause commune ».
 
Un ouvrage riche de références politiques inspirantes et de débats féconds, qui repose sur une discussion franche et sincère, animée par deux complices dont la posture – avant tout journalistique – vise à saisir l’actualité de pensées et de perspectives politiques que certaines représentations historiques ont pu déformer. Tirer les leçons du passé afin de partager ce qui nous est commun en termes de visées et de stratégies en saisissant l’occasion de construire des ponts.

AUTEUR(S)

Marcos Ancelovici est professeur au département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et est spécialiste des mouvements sociaux. Il a dirigé (avec Francis Dupuis-Déri) Un printemps rouge et noir. Regards croisés sur la grève étudiante de 2012 (Écosociété, 2014).

Sociologue, philosophe et essayiste, Pierre Mouterde est spécialiste des mouvements sociaux en Amérique latine et des enjeux relatifs à la démocratie et aux droits humains. Il est l’auteur de nombreux livres dont, aux Éditions Écosociété, Quand l’utopie ne désarme pas (2002), Repenser l’action politique de gauche (2005), Pour une philosophie de l’action de l’émancipation (2009) et Les stratèges romantiques (2017).




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.