img_vide_125
Dire vrai du poème (Le)
Chamberland, Paul  
  • Éditeur : Noroît (Du)
  • Collection : Chemins de traverse
  • EAN : 9782897661816
  • Code Dimedia : 000183850
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature - Essai / Critique, Poésie
  • Pages : 176
  • Prix : 25,00 $
  • En librairie le 7 mai 2019
  • Plus d'informations...
EAN: 9782897661816

Par cette réflexion qui laisse une large place à la liberté et aux contradiction, Paul Chamberland argumente une réflexion fertile et pertinente sur les enjeux actuels de la poésie, mais aussi bien de la littérature et de l’échec du monde à se poursuivre dans la novlangue.

Car celui qui écrit le poème met en suspens toute autre visée que celle de faire entendre, en un fragment, mais alors selon toutes ses virtualités, ce qui fait de nous des « parlants ». Nous sommes des êtres dans le mondet, et le monde n’est ni intelligible ni figurable autrement qu’interprété par le langage.

EXTRAIT :
Une question. Et ce n’est pas : qu’est-ce que la poésie? C’est : quand et comment peut-on dire honnêtement qu’il y a poème? La réponse n’est jamais assurée, le défaut d’assurance fait partie de la réponse. Je m’inquiète de savoir si tel poème est « bon ». C’est tout naturel. Il n’empêche que je peux toujours me tromper, et je dois bien admettre pareille éventualité. Tenir à tout prix à trancher ne conduirait qu’à un tourment stérile. La résignation n’apaise toutefois pas l’inquiétude. Si je ne peux jamais m’assurer pleinement du résultat, je ne saurais par contre éviter, sans me mentir à moi-même, de répondre de mon honnêteté. Différer serait ici inadmissible.

AUTEUR(S)

Paul Chamberland, né à Longueuil en 1939, a fait des études en philosophie et en littérature. Il a enseigné dans des établissements d’études collégiales et supérieures, dont l’Université du Québec à Montréal, de 1992 à 2004. Auteur de recueils de poèmes et d’essais, il a régulièrement participé à des lectures de poésie ou à des colloques universitaires au Québec et à l’étranger. Il est membre de l’Académie des lettres du Québec depuis 2006 et son oeuvre a été récompensée par le prix Athanase-David en 2007.

AU NOROÎT, il a publié Le fruit tombé de l’arbre (2017), Comme une seule chair (2009), Au seuil d’une autre terre (2003, Prix de la Société des écrivains francophones d’Amérique) et Intime faiblesse des mortels (1999, Prix Terrasses Saint-Sulpice de la revue Estuaire).




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.