Mémoires d'une pelure
Mémoires d'une pelure
Delaunois, Angèle  
Deshaies, Benjamin (Illustré par) 
  • Éditeur : 400 coups "J" (Les)
  • Collection : 400 Coups (Les) J
  • EAN : 9782895407232
  • Code Dimedia : 000199122
  • Format : Relié
  • Thème(s) : JEUNESSE, NATURE, ANIMAUX & ÉCOLOGIE
  • Sujet(s) : Album - Jeunesse, Écologie / Environnement
  • Pages : 32
  • Prix : 12,95 $
  • Paru le 16 septembre 2019
  • Plus d'informations...
EAN: 9782895407232

J’ai grandi dans un pommier. J’entourais une grosse pomme croquante de ma belle peau rouge.
Horreur! Ce matin, une main s’approche de nous.
D’un seul mouvement précis, un couteau nous sépare, ma pomme et moi.
La main me transforme en une sorte de ruban tortillé et je me retrouve dans la poubelle.
Que va-t-il se passer pour moi?
Je crois bien que ma dernière heure est arrivée.
AU SECOURS!


Après Le grand voyage de monsieur Caca, L‘épopée de dame Crotte de nez et Le grand voyage de monsieur Papier, Angèle Delaunois récidive avec ce documentaire aussi savant qu’amusant, comme elle sait si bien le faire, où il est cette fois question de compostage. Benjamin Deshaies signe son premier album avec des illustrations vives au charme ancien, remplies de petits détails humoristiques.

AUTEUR(S)

Autrice
Née le 17 novembre 1946 à Granville, en France, Angèle Delaunois émigre au Québec en 1968. Elle fait ses études en arts à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Après avoir obtenu son baccalauréat, elle enseigne comme chargée de cours dans cette université durant dix ans. Parallèlement, elle poursuit une carrière d’artiste spécialisée en murale de haute-laine.
 
En 1989, elle devient écrivaine à temps plein. Elle touche toutes les formes d’écriture : nouvelle, récit, roman, fantastique, conte, album, documentaire, biographie et poésie. Ses livres rejoignent également plusieurs lectorats, des très jeunes enfants aux adolescents, et même les adultes.
 
Illustrateur
Benjamin Deshaies a été conçu à Drummondville et a déménagé à Montréal en 2004 afin de poursuivre ses études en architecture de paysage. Entre deux examens de session, il suit des cours pour apprendre la sérigraphie à l’atelier Cinqunquatre, technique qu’il adore et pratique encore. Ayant toujours lu beaucoup de bandes dessinées pendant son enfance, il se remet à dessiner de façon très « cartoonesque » après cet apprentissage, afin de reproduire ses dessins sur papier et bois.
 
Il a participé à plusieurs expositions à Montréal, a illustré des pochettes d’albums et il crée régulièrement des objets dérivés à partir de ses illustrations.
 
Mémoires d’une pelure est son premier livre jeunesse illustré.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.