Une histoire politique du tiers-monde
Une histoire politique du tiers-monde
Prashad, Vijay  
Benderra, Omar (Préface de) 
Champagne, Marianne (Traduit par) 
  • Éditeur : Écosociété
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782897195274
  • Code Dimedia : 000200112
  • Format : Broché
  • Thème(s) : SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Différences sociales, Histoire & politique, Relations int. / Géopolitique, Sciences humaines - Divers
  • Pages : 400
  • Prix : 30,00 $
  • Paru le 19 août 2019
  • Plus d'informations...
EAN: 9782897195274

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Le tiers-monde n’était pas un lieu, c’était un projet politique, un rêve.

Le tiers-monde n’était pas un lieu, c’était un projet politique, un rêve. Alors que le Sud croule sous le poids de la dette et des effets de la globalisation, on oublie que les nouveaux États anti-coloniaux se sont efforcés de mettre en œuvre un projet politique qui souhaitait promouvoir la paix, la justice, la liberté, l’anti-impérialisme et le changement social. Un projet porté par les peuples libérés. Comment ce rêve d’émancipation post-colonialiste s’est-il transformé en renouvellement cynique du mépris et de l’exploitation? Quelles furent les dynamiques culturelles, sociales et politiques qui animaient la quête d’identité des pays du tiers-monde?
 
Une histoire politique du tiers-monde relate l’histoire du XXe siècle telle qu’on ne l’a jamais lue, du point de vue du mouvement des non-alignés, ces nations qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, réclament une place dans les affaires du monde en se dissociant de la division Est-Ouest.
 
L’auteur retrace et analyse l’élan et le projet politiques du tiers monde depuis les années 1920, une histoire méconnue qu’il explore avec rigueur, précision, mais surtout avec un regard novateur. Construisant son récit autour de chacune des capitales qui ont accueilli les conférences des non-alignés, de Bandung au Caire en passant par Abuja, Bali, La Paz et La Mecque, Prashad rassemble une somme impressionnante d’informations sur l’histoire méconnue de nombreux pays du Sud, sur les débats et les figures politiques qui les animaient, telles que Sukarno, Nehru, U Nu, Nasser et Aïcha Abdel Rahman.
 
À sa création lors de la conférence de Bandung en 1955, le projet tiers-mondiste foisonne d’idées et d’élans libérateurs. Mais l’auteur montre comment la construction des nouvelles nations se fait sans réelle démocratie populaire, alors que l’État s’embourbe dans le bureaucratisme et le parti unique. Pour Prashad, le projet tiers-mondiste a été littéralement assassiné lorsque les nations ont abandonné leur souveraineté économique et politique en pliant devant les préceptes de la globalisation.
 
Avec l’assassinat de ce projet ont disparu la voix et la force politiques pour promouvoir l’abolition de la dette et défendre de réelles perspectives de développement pour le tiers-monde. Qui, aujourd’hui, portera ces rêves de liberté, d’égalité et de paix?
 
Cet essai est une référence, un incontournable pour qui veut comprendre les grands enjeux internationaux d’hier et d’aujourd’hui.

AUTEUR(S)

Vijay Prashad est auteur, éditorialiste et enseignant. Américain d’origine indienne, il est directeur des études internationales au Trinity College (Connecticut) et a également publié une douzaine de livres dont Karma of Brown Folk (2000) et Everybody Was Kung Fu Fighting (2001).




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.