Essai sur l'art de ramper à l'usage des courtisans
Essai sur l'art de ramper à l'usage des courtisans
D'Holbach  
  • Éditeur : Allia
  • Collection : Très petite collection
  • EAN : 9782844858382
  • Code Dimedia : 000128897
  • Format : Livre numérique PDF
  • Thème(s) : SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Monarchie, XVIIe siècle
  • Prix : 2,99 $
  • Paru le 6 avril 2010
  • Plus d'informations...
EAN: 9782844858382

Aussi disponible en version numérique:

ePub_25

Le propre de l’ironie est de tenir selon une savante combinaison un double discours. Sous la formule elle-même ambiguë de l’essai, d’Holbach fait ici l’apologie de l’art singulier de ramper, nécessaire au maintien du courtisan dans la Cour du Roi.

Ramper, manoeuvre subtile fondée sur l’abnégation, dont le baron décrit ici l’art du maintien, l’art de la bonne façade et le savoir-vivre hypocrite. Autant de manières de dissimuler la vérité. La position de l’auteur à l’égard de ces courtisans n’a d’égale que celle des courtisans face à leurs pairs et à leur maître. C’est de l’intelligence des conventions sociales, tissées d’hypocrisie et d’arrivisme, dont d’Holbach fait ici l’éloge, modalité du discours propice à la moquerie dédaigneuse.

En décrivant les masques dont doit se revêtir le courtisan, d’Holbach met bas les mécanismes mêmes de la dissimulation et de la pantomime. C’est n’avoir que peu d’orgueil et de passion que de devoir revêtir le costume de l’hypocrite pour, au fond, conforter le pouvoir des puissants.

AUTEUR(S)

Haute figure de la vie littéraire parisienne au XVIIIe siècle, le baron d’Holbach (1723-1789) fut l’ami de Diderot, un collaborateur prolixe de l’Encyclopédie et un athée fort convaincu. De sa lutte antireligieuse il fit le fondement de sa philosophie de la nature et de sa philosophie morale.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.