img_vide_125
Art et esthétique des luttes
Mouvements sociaux et imaginaires de la transition
Collectif  
  • Éditeur : MétisPresses
  • Collection : VuesDensemble
  • EAN : 9782940563654
  • Code Dimedia : 000210786
  • Format : Broché
  • Pages : 136
  • Prix : 45,95 $
  • En librairie le 18 août 2020
  • Statut : À paraître
  • Code de recherche: ESTLUT
  • Groupe: Sociologie
  • Date de l'office: 12 août 2020
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782940563654

L’esthétique comme vecteur des causes citoyennes dans l’espace public et médiatique

Nombreuses sont les causes rendues visibles par un appareil esthétique à l’échelle d’une ville ou du monde, qui se traduisent par des mouvements de rue massifs, par des occupations et par la fabrication d’artéfacts. La réalisation d’installations à partir d’objets trouvés dans la rue, la construction d’abris, la réalisation de bannières, les graffitis, les performances musicales, théâtrales ou dansées et surtout le pouvoir de l’improvisation, alimentent une esthétique dont le principe est de montrer plus que de dire, en perturbant l’ordre du théâtre politique, en prenant place à l’endroit même où se montre le pouvoir.
 
La mise en spectacle des mouvements et événements contemporains place donc l’esthétique comme vecteur des causes dans l’espace public et médiatique.
 
L’argument théorique s’appuie ici sur une série d’études de cas contemporains en Argentine, au Venezuela, au Mexique, en Tunisie, en Palestine, en Europe, aux États-Unis, et aux Comores. Il se dégage des situations politiques analysées par les auteurs de cet essai un système esthétique commun qui caractérise ce que l’on nomme ici une esthétique des luttes.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.