Réussir l'éducation
Réussir l'éducation
Pour un accompagnement adéquat de nos talents
Dorval-Douville, Geneviève  
Gingras, Jean-François  
Fortin, Pierre (Préface de) 
  • Éditeur : Somme toute
  • Collection : Bref essai
  • EAN : 9782924606940
  • Format : Broché
  • Pages : 160
  • Prix : 16,95 $
  • Paru le 9 avril 2018

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

L’éducation est un pilier fondamental de notre prospérité à tous. Elle doit être la priorité permanente de l’État québécois, peu importe la couleur ou la saveur du jour. Dans cet essai, les auteurs, citoyens engagés, plaident pour cesser l’improvisation. Ils proposent plutôt de se mobiliser afin de mettre en œuvre des mesures ayant démontré leur efficacité sur la réussite scolaire. Le premier volet cible le début du parcours éducatif : le développement dans la petite enfance ainsi que l’apprentissage de la lecture et de l’écriture sont cruciaux. Ils forment les ailes avec lesquelles tous pourront déployer leurs talents. Le deuxième volet se penche sur les enseignants : ils sont les passeurs du savoir et du pouvoir collectif. La situation actuelle ne rend pas justice à l’importance de leur rôle. C’est sur ces bases solides qu’ils proposent d’édifier un avenir meilleur.

 

AUTEUR(S)

Geneviève Dorval-Douville et Jean-François Gingras croient au Québec. Depuis plusieurs années, ils collaborent dans diverses initiatives de mobilisation citoyenne telles que Génération d’idées et les Orphelins politiques. La publication de cette série d’essai marque une nouvelle étape dans leur engagement. Ils présentent ici le fruit d’une réflexion collective menée sur plus de huit ans avec des spécialistes de disciplines variées. À divers enjeux de société, ils proposent des politiques publiques progressistes, documentées et inspirantes.
Leur souhait : ranimer la fierté et le goût de construire collectivement le Québec d’aujourd’hui… et de demain.


Parce que demain… la série
Il y a 60 ans…
Le revenu brut par habitant, en dollars constants, était de 11 000$
Seul un jeune sur deux fréquentait encore l’école à 16 ans
L’espérance de vie ne dépassait pas 70 ans
Et on achetait nos votes avec des frigos et des routes!
Dans 60 ans…
Le revenu brut permettra à tous d’accomplir leurs rêves
Les jeunes iront à l’école jusqu’à ce qu’ils déploient leur plein potentiel
On vivra non seulement plus vieux, mais plus longtemps en santé
Et nous aurons le pouvoir d’influencer notre destinée collective !
Vœux pieux? Irréalistes?
Des solutions, de l’argent, il y en a, il suffit de les utiliser intelligemment.
Notre espoir et notre fierté, c’est en les cultivant que nous avancerons collectivement.
Parce que demain, ça se bâtit dès aujourd’hui.
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.