Mon autre famille
Mon autre famille
Maupin, Armistead  
  • Éditeur : Olivier (De l')
  • Collection : Littérature étrangère
  • EAN : 9782823612363
  • Format : Broché
  • Pages : 352
  • Prix : 35,95 $
  • Paru le 18 juin 2018

Aussi disponible en version numérique:

ePub_25

Traduit de l’anglais (États-Unis).
 
 « L’autre famille », celle des affinités électives. De la Caroline du Nord à la guerre du Vietnam, du San Francisco du début des années 70 à la genèse des célèbres Chroniques de Maupin.
 
« À cette époque reculée, j’étais encore trop jeune pour comprendre qu’il n’y aurait jamais de dame à mes côtés, généreuse ou non. (…) Certains enfants en font très tôt l’expérience, bien avant que nous n’apprenions le sens du mot et que nous ne laissions nos cœurs impétueux nous montrer la voie vers le Vrai Nord. Nous grandissons tels les individus d’une espèce entièrement différente, antilopes solitaires parmi le troupeau des bisons de nos proches. Tôt ou tard cependant, où que nous vivions, il nous faut partir en diaspora, nous aventurer loin de nos parents biologiques pour découvrir notre famille logique, celle qui pour nous fera véritablement sens. Il le faut, si nous ne voulons pas gâcher nos vies. »
 
Comment quitter une famille conservatrice du Sud pour renaître à San Francisco ? C’est la trajectoire effectuée par Armistead Maupin au cours de sa vie : né en Caroline du Nord dans une famille aux idées très arrêtées, il réalise vite que le Sud est trop petit pour lui, et prend la route en quête d’aventures. Il les trouvera, d’abord dans les jungles du Vietnam où il s’initie à l’homoérotisme, et ensuite, dans l’un des endroits les plus fous qu’on puisse imaginer : San Francisco au début des années 1970.
 
Derrière tout cela, Armistead Maupin exprime le besoin de se réinventer et d’échapper aux déterminismes de la naissance. De trouver son « autre famille », une famille d’affinités électives et d’amitiés, une famille construite par les luttes. Il retrace l’émergence des mouvements gays et lesbiens, dessine le portrait d’une ville en ébullition. Et entrouvre la porte sur le cabinet d’écriture où sont nés le célèbre 28, Barbary Lane et Anna Madrigal, personnage plus grand que nature.

AUTEUR(S)

Armistead Maupin est né en 1944. C’est en 1976 que paraissent ses premières Chroniques de San Francisco. Le succès est immédiat : en quelques années, les feuilletons sont rassemblés en livres sur la suggestion de l’éditeur HarperCollins, l’événement local devient un phénomène international et les Chroniques sont traduites dans le monde entier. En français, Armistead Maupin a conquis plusieurs millions de lecteurs. Les Éditions de l’Olivier publient son œuvre depuis 2001.

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Johanne Paquette, attachée de presse
514 336-3941 poste 225 / paquette@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.