À qui la fortune sourit [2 volumes]
À qui la fortune sourit [2 volumes]
Banque de Montréal et l'essor financier de l'Amérique du Nord (La) / Un Dominion et des capitaux, 1817-1945 / Domaines et mutation, 1946-2017
Mussio, Laurence B.  
  • Éditeur : McGill-Queen's Univers. Press
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9780228000709
  • Format : Coffret - Grand format
  • Pages : 848
  • En librairie le 9 juin 2020

Volume 1: Un Dominion et des capitaux, 1817-1945
Volume 2: Domaines en mutation, 1946-2017


La Banque de Montréal (BMO), première banque du Canada et l'une des plus anciennes d'Amérique du Nord, figure au panthéon des bâtisseurs de la nation. À qui la fortune sourit retrace deux siècles de cette organisation extraordinaire. L'historien Laurence B. Mussio analyse une institution dont les stratégies auront fondamentalement façonné l'évolution du pays et du continent, et vice-versa. BMO est une institution d'une extrême rareté, par sa capacité à toujours s'adapter aux changements, même les plus radicaux.

Cette histoire très fouillée propose un examen sans précédent, sur dix générations, d'une organisation exceptionnelle, qui a joué un rôle prépondérant dans la destinée de sa ville natale. Protagoniste de l'entrée en scène du Canada dans les affaires internationales et pilier de l'élaboration des systèmes financiers canadien et nord-américain, BMO a modelé l'économie politique du secteur bancaire. Sa réaction aux changements économiques, technologiques, démographiques et réglementaires atteste l'adaptabilité de la finance canadienne et nord-américaine à la conjoncture.

Le premier volume analyse la montée en puissance de la Banque, de 1817 à 1945, qui deviendra l'un des géants du domaine dans la région de l'Atlantique Nord. À l'orée de la Grande Guerre, BMO compte 167 bureaux d'un bout à l'autre du Canada, est solidement établie aux États Unis, au Royaume-Uni et au Mexique et a un réseau de relations mondial. L'auteur relate les fluctuations en série qui animent l'économie politique de la finance et culminent avec le drame de la dépression des années 1930.

Le deuxième volume expose une situation très différente : celle du Canada d'après 1945. Au cours de son second siècle d'existence, la première banque du Canada se transforme. Une abondante population de classe moyenne, la mondialisation et les progrès techniques incitent la direction de BMO à modifier ses structures et à réorienter sa stratégie en fonction de l'évolution de la main-d'œuvre et de la clientèle ainsi que d'une nouvelle vision de l'argent et du crédit. En s'installant dans le Midwest, en 1984, la Banque franchit un pas crucial et aborde une trajectoire nouvelle. Les derniers chapitres portent sur l'expérience contemporaine de BMO, soit après 1990.

Cet ouvrage en deux volumes, véritable tour de force, se termine par une réflexion sur la façon dont la direction actuelle peut profiter de l'éclairage du passé afin de régénérer et de renouveler l'une des institutions financières fondatrices du Canada.

À qui la fortune sourit est une histoire à multiples facettes de la naissance de la finance contemporaine. Cette chronique épique en deux volumes est le fruit de vastes recherches, y compris dans des milliers de documents internes inédits. L'exposé accessible de Mussio plaira aux spécialistes comme aux cadres qui souhaitent comprendre l'origine, le développement et la place actuelle de l'une des grandes institutions d'Amérique du Nord.
 


     

 

 

AUTEUR(S)

Laurence B. Mussio est historien et conseiller stratégique, spécialiste de la finance, de la technologie et des affaires publiques. Il est l'un des cofondateurs de Long Run Initiative (LRI), un projet d'envergure mondiale sur l'application de l'éclairage du passé aux défis du présent. Il vit à Toronto.

Table des matières

VOLUME I : UN DOMINION ET DES CAPITAUX, 1817-1945

Note à l’intention des lecteurs de Darryl White / xi
Avant-propos de Niall Ferguson / xiii
Remerciements / xxi
Tableaux et figures / xxv
Introduction générale / xxvii

Première partie | Les débuts, 1760-1817 / 1

1 En territoire inconnu / 3

Deuxième partie | La naissance des finances au Canada, 1817-1870 / 21

Introduction / 22
2 Les capitalistes canadiens et la réputation / 29
3 Style, stratégie, stabilité / 45
4 Législateurs, lords, banquiers / 59
5 Risque, rendement et récompense / 87

Troisième partie | Les disciples de la fortune, 1870-1918 / 111

Introduction / 112
6 Les acteurs et le rendement : stratégie et organisation / 122
7 Banquiers et bâtisseurs de la nation / 154
8 Capitaux libres : banquiers, fusions, commerce et expansionnisme / 176

Quatrième partie | Revers de fortune, 1918-1945 / 197

Introduction / 198
9 Les vents boréals / 206
10 Le paradoxe du banquier montréalais / 240
11 Un Dominion sans répit pour les banques : les banquiers montréalais et le destin financier de Terre-Neuve / 263
12 Des gagnants, des perdants et des banquiers : la création de la Banque du Canada / 277
13 Bâtir l’arsenal financier du Canada / 314

Notes / 331

VOLUME II: DOMAINES EN MUTATION, 1946-2017

Tableaux et figures / xi
Préface / xiii

Cinquième partie | Une magnifique façade, 1946-1974 / 1

Introduction / 2
14 Les Trente Glorieuses? 1946-1973 / 6
15 Remodeler la Banque de Montréal à une époque de transformation, 1965-1974 / 54
16 La conversion [numérique] de [la rue] Saint-Jacques / 74

Sixième partie | Le chemin du retour, 1974-1989 / 105

Introduction / 106
17 Le général providentiel et la guerre à deux fronts, 1975-1989 / 110
18 Une transaction qui fait date / 167
19 Horizons lointains : la Banque dans le monde / 189

Septième partie | Un temps pour chaque chose, 1990-2017 / 225

Introduction / 226
20 La grande régénération, 1990-1997 / 230
21 Trajectoires, 1998-2017 / 252

Section 1: S’envoler tel Icare / 252
Section 2: Renaître tel le phénix / 269

Épilogue | Un passé, de nombreux futurs possibles / 289

Note à l’intention des lecteurs érudits / 295
Notes / 301
Bibliographie / 339
Index / 367




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.